LADY PIRATE T1 : LES VALETS DU ROI

Lady-Pirate1-BAT-653x1024LE ROMAN :

Londres, 1696.

Charnelle, violente et passionnée, la légendaire pirate Mary Read est une héroïne telle que Mireille Calmel excelle à les faire vivre, depuis Le Lit d’Aliénor et Le Bal des louves.

Déguisée en garçon depuis son enfance pour recevoir une éducation, Mary garde ses habits masculins quand elle doit se débrouiller seule, après l’assassinat de sa mère. Le sort semble s’acharner contre elle lorsque le bateau sur lequel elle a trouvé refuge est attaqué par des corsaires. C’est pourtant son destin qui se joue ce jour-là. Tombée sous le charme de Claude de Forbin, le capitaine, elle découvre l’exaltation des joutes – maritimes et amoureuses…
Mais sa nature féminine l’empêche de rester sur le navire. C’est à la cour du roi Jacques, à Saint-Germain-en Laye, que ses aventures vont continuer. Intrigues de palais et complots se trament, au sein desquels Mary ne perd jamais du vue son but : percer le secret d’un pendentif qu’elle a volé à son oncle. Cela la mènera bien plus loin qu’elle ne pouvait l’imaginer.

UN MOT DE L’AUTEUR :

«La première fois qu’on m’a parlé de Mary Read, cette femme pirate qui a écumé la mer des Caraïbes, j’ai été intriguée par son histoire. Comment devient-on pirate quand on est une femme au XVIIe siècle. Intriguant non ? Et puis comme toujours quand j’écris, au fur et à mesure de mes recherches, je me suis passionnée pour elle. Et son personnage ne m’a plus quittée. Je me suis à penser, à vibrer comme elle, à exister comme elle. Peu à peu je suis devenue Mary.

Son histoire commence à Londres alors qu’elle a seulement 7 ans. Elle grandit dans la misère et déjà elle cherche par tous les moyens à en sortir. Pour sa mère, une veuve abandonnée de tous, mais surtout parce qu’elle a une force de caractère qui refuse la fatalité. C’est comme ça qu’elle s’embarque un jour, travestie en garçon après avoir volé un mystérieux pendentif qui va changer toute sa vie.

Ce que sera la vie aventureuse de Marie, vous le découvrirez dans ce livre mais sachez que j’ai adoré ce personnage qui ose tout, qui se bat en permanence parce qu’elle me ressemble.

Elle m’a appris le mouvement des navires, l’odeur des embruns, le fracas de l’océan et même le goût du tabac, moi qui ne fume pas. A ses cotés, je suis montée à l’abordage, je me suis déguisée en homme, j’ai combattu sur les ponts, je suis tombée amoureuse du célèbre corsaire Claude de Forbin et de quelques autres aussi. Bref j’ai cru en ses rêves les plus fous et puis à nous deux nous les avons réalisés à travers mes romans.»

LA PRESSE EN PARLE :

« Détonant ! » Modes et Travaux

« De Londres à Versailles, de Venise aux Caraïbes, ses aventures, enfiévrées et palpitantes, nous emportent. L’été peut être pluvieux, il sera ensoleillé si vous suivez Lady Pirate, décidée à percer le secret d’un pendentif dérobé à son oncle. » Coté Femme

« L’histoire de cette fougueuse femme corsaire du XVIIe revue par le génie romanesque de Mireille Calmel. » Télé Loisirs

« Un tourbillon d’aventures dépaysant, une lecture qui fait appel à ce qu’il y a de meilleur en nous : notre âme d’enfant. » Jérome Béglé, Paris Match

« Une formidable saga […] Nerveuse, efficace, évitant les poncifs, sa plume nous embarque fissa pour un voyage riche en rebondissements et romanesque en diable. » France-Soir

3 Responses to “LADY PIRATE T1 : LES VALETS DU ROI

  • Bonjour

  • Bonjour Mireille Calmel ,

    je viens de terminer la lecture de Lady Pirate.
    Quel bonheur ! je n’ai jamais dévoré des livres aussi vite.
    On s’attache aux personnages , on est avide de connaître la suite de leurs périples, il n’y a jamais de longueur, du suspens à chaque page.
    Mai je ne peux imaginer le travail , les recherches que vous avez dû effectuer pour nous offrir cette plongée dans le monde des pirates, de la vie sous Louis XIV, et à Venise ( j’y étais en mars, et lé j’ai fais un joli bond dans le passé ) .

    MERCI.
    Je vais m’offrir Le lit d’Aliénor cette semaine ……

    Respectueusement

    Nelly

  • je t’ai découverte grâce à cette saga ma Mimi et elle demeure toujours ma préférée de toutes !
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *