Biographie

Tant que j’écrirai, je ne mourrai pas.

 

PHOTO 3 CATHYCette phrase, amis lecteurs, a décidé de mon destin. Elle m’a donnée la force d’un combat que seule ma mère, feu la guérisseuse Annie Souche, fut capable de m’aider à mener. J’en ai tiré ma substance, l’énergie du désespoir, le courage des humbles. J’en ai tiré ce besoin de transmettre, de raconter des histoires pour aider, pour vous aider à surpasser vos propres épreuves. Elle est moi et le restera. Jusqu’au bout. 

J’avais neuf ans et j’étais perdue pour la médecine. C’est là que tout a commencé. Cette force transmise par la certitude que je pouvais vaincre la maladie en écrivant, en devenant une passeuse de mémoire, une raconteuse d’histoire a défié l’improbable. Peu à peu, j’ai repris des forces, recommencé à marcher. J’ai travaillé avec acharnement mes cours par correspondance, sans jamais cesser d’écrire : 250 poèmes, des chansons, un roman publié à compte d’auteur… Ce n’est qu’à quinze ans que j’ai retrouvé une vie pleinement normale.

carte d'invalidité rectocarte d'invalidité verso

Dès lors, je n’ai plus pensé qu’à écrire, lire, chanter, vivre à tout prix.

J’ai composé des chansons, rédigé des nouvelles, je me suis installée en Gironde. Je suis devenue maman.

 

 

En 1990, c’est la rencontre avec le « Théâtre du Mascaret » à Blaye.  J’y joue, y donne des cours, écris des pièces de théâtre, dont l’une destinée aux adolescents sera couronnée d’un prix. Puis, jusqu’en 1994, à la tête de l’association « Remparts en Fête », j’organise le festival de théâtre amateur en prélude aux « Chantiers de Blaye », tout en continuant de donner des cours et d’écrire pour le «Théâtre du Mascaret ». J’anime aussi des veillées festives avec « Le théâtre de la Lanterne » de Teuillac (qui joue mes pièces) et « Les Poémiens du Blayais » (où je me produis en tant qu’auteur compositeur interprète).

1993, pour le pré festival de théâtre de BlayeSur scène en train de chanter !

photo théâtre adulte pièce de Mireille 1.

photo théâtre adulte pièce de Mireille 2

photo théâtre adulte pièce de Mireille 3

Des scènes de ma pièce « Un ascenceur pour le 7ème »

clara

Fin 1994, Je crée ma propre association théâtre « Les tréteaux de l’enfance » en partenariat avec la mairie de St Martin Lacaussade, puis obtiens l’agrément jeunesse et sport pour animer des ateliers dans les écoles et les villages du canton.

scène d'un de mes spectacle enfant

Une scène d’un de mes spectacles pour et avec enfants.

livret1livret2livret3livret4

En 1995, divorcée du père de mes enfants, je dépose un dossier d’insertion et obtiens le RMI pour écrire un roman historique autour d’Aliénor d’Aquitaine. Mes ateliers théâtre comptent alors une centaine d’élèves à St Martin Lacaussade.


En 1997
, je propose à la mairie de St Martin Lacaussade un audacieux projet pour répondre à l’initiative du Ministère de la Culture autour de la commémoration du 1600ème centenaire de la mort de Martin de Tours : Un son et lumière, uniquement joué par des amateurs ou des personnes en situation précaire. J’enlève le financement, ex æquo avec la ville de Tours, obtiens le soutien du département de la Gironde et de la région Aquitaine, reçois les acclamations du public (3000 personnes), et les félicitations du représentant du ministère de la culture qui me récompense en déposant mon texte aux archives nationales.

les célébrations nationales à St Martin Lacaussade

préparation du 16 ème cenetenaire de la mort de Martin de To

Préparation du 1600ème centenaire de la mort de Martin de Tours.



De ce moment aux années 2000, je me suis partagée entre les différents ateliers théâtre, des spectacles de chansons française ou de body painting, sans perdre de vue mon objectif, l’écriture du « Lit d’Aliénor ».

IMG_0868

Le body painting, la preuve en image !

moi, version bodypainting

les arlequins....

Avril 2000, j’envoie mon manuscrit à Bernard Fixot, avec qui je signe mon premier contrat littéraire. Et c’est le succès : plus de 200 000 exemplaires vendus en librairie en France, 800 000 dans le monde… Deux ans après, les héroïnes du «  Bal des Louves « rencontrent le même engouement auprès du public.

visuel livret france loisirs le lit d'Aliénor recto

visuel livret france loisirs le lit d'Aliénor verso

lancement européen du lit d'Aliénor au château de Cazeneuve

Depuis, chacune de mes sagas figure sur les listes de best seller en France comme à l’étranger. J’ai toujours su qui j’étais, depuis le noir de ce tableau médical à aujourd’hui. Une petite fille qui a vaincu sa peur dans les mots et qui a trouvé son refuge dans vos sourires. J’ai appris à l’aimer grâce à vous.

Mireille Calmel en 2003

Mireille Calmel en 2003

Merci

20050618 - France - - Saint Christoly de Blaye MIREILLE CALMEL, EN FAMILLE, DANS SA MAISON DE SAINT CHRISTOLY DE BLAYE Ref:DL108845_029 - © Franck Seguin / Deadline Photo Press

17 Responses to “Biographie

  • je t »aime fort ma cherie !<3
    lola

  • Merci à Mireille Calmel pour les belles histoires qu’elle écrit et pour l’envie qu’elle nous donne : lire et lire encore.
    Je l’ai découverte il y a 2 ans et je ne le regrette pas. J’ai pratiquement tous ces livres. Je viens de terminer le 2ème tome de Richard Coeur de Lion. C’est merveilleux, sensationnel et comme chaque fois qu’une histoire se termine, j’éprouve un brin de nostalgie et je n’ai qu’une envie en lire une nouvelle.
    Je suis allée à Royan fin de ce mois de septembre pendant une semaine et je n’ai eu de cesse que mon mari m’emmène à Blaye. Je regrette de ne pas avoir su où habitait Mme Calmel, car je lui aurai demandé de me recevoir quelques minutes.
    Merci Madame, continuez de nous enchanter.
    Cordialement à vous.

  • bonjour, c’est chez Emmaüs que j’ai découvert le premier livre « le lit d’Aliénor » écrit par Mme Calmel et je suis restée sur ma faim. Je n’ai de cesse de retrouver d’autres romans. Merci pour les bons moments passés avec Aliénor que j’avais déjà découverte à travers d’autres romans historiques.

  • Bonjour Madame Calmel,

    J’ai passé d’excellents moments de rêverie avec vos romans, moments troublants au point où je me laissais m’identifier à cette petite sorcière magnifique. J’ai lu tous vos romans, il me reste le dernier, sorti dernièrement. Merci d’avoir partagé votre imaginaire et votre univers intérieur. Marika

  • Bonsoir, tout d abord un grand merci pour votre talent de conteuse, cela fait 15ans que je suis envoutée par votre écriture en commençant par  » le lit d Aliénor » …ressèment j’ai eu les larmes aux yeux en terminant le dernier volet de cette merveilleuse épopée. Je ne lisais plus que quelques pages chaque soir pour retarder mes adieux à ces personnages auxquels je mettais attachée au fil du temps. Maintenant c’est avec impatience que j attends votre prochaine oeuvre, vous avez conquise mon âme livresque. Je vous souhaite de belles inspiration pour continuer à nous mettre en appétit. Sincèrement votre

  • Gabin Yves
    1 année ago

    Je tiens à vous remercier pour le plaisir que me procure chacun de vos livres. J’arrive à la fin de vos sagas avec le  » Le chant des sorcières ».
    Les aventures d’Aliénor et sa courtisane Loanna m’ont tenues en haleine pendant longtemps, il me semble qu’il y a une suite à Richard coeur de Lion que je vais m’empresser d’aquerir.
    Sujets diverses avec Lady Pirate, la encore une belle histoire.
    Ne changer rien dans votre façon d’écrire, de conter, de nous faire voyager dans ces temps anciens.
    Encore une fois Merci Madame pour cette belle littérature.

  • jardez francine
    1 année ago

    bonjour, très heureuse de vous avoir vue au printemps du livre. j’ai tous vos livres puisque j’y ai acheté le dernier. vous avez dit que votre fils écrivait le début d’Aliénor, je ne trouve rien sur lui sur wikipédia, est ce bien anaël train, son nom? je ne sais si je pourrai être présente l’année prochaine au printemps du livre, habitant le Nord, j’étais en vacances fin avril, je vous souhaite une longue vie d’écriture pour votre plaisir et le nôtre, bises, Francine

    • Mireille Calmel
      1 année ago

      Bonjour,
      Le livre de mon fils n’est pas encore publié et il n’apas encore non plus de profil Wikipedia mais son nom est bien Anael Train. Je vous tiendrai au courant. Bises

  • KRECKE Dominique
    1 année ago

    Depuis que je vous connais, à travers vos romans, je n’ai plus la télé, je passe trois heures par jours à dévorer les fabuleuses et ensorceleuses histoires de vos héros et dames d’atours. Vos lignes sont écrites avec tellement de délicatesse et de foi en la littérature…Continuez de me faire rêver… »Rien ne se crée, tout se transforme… » dit Merlin. Continuez à créer par votre plume. Le rêve, en la lecture, transforme mon esprit et mon imagination. Merci.

  • VERGEYLEN Jean-Claude
    12 mois ago

    J’adore ce que vous écrivez. Vous redonnez la vie à ces figures historiques. Merci pour ce plaisir que vous nous donnez.

  • De Wilde / Baivier Ode
    12 mois ago

    Madame,

    Je vous lis passionnément depuis plus de 10 ans, et j’ai des amies qui vous adorent aussi.
    Surtout continuez… Encore, encore. Et belle longue vie à vous. Une lectrice Belge de Wépion

  • Bonjour,

    J’aurai le plaisir de vous interviewer lors d’un débat au Livre sur les Quais à Morges prochainement, comme journaliste, indépendamment de mes fonctions de Rédacteur en chef de France Loisirs Suisse… Je me jette dans votre dernier roman, et je me réjouis de vous rencontrer. Bien à vous, Daniel BERNARD

  • justrobe jeanine
    11 mois ago

    Madame Calmel…..juste un mot MERCIiiiiii,
    Merci pour toutes ces belles heures à lire vos romans, j’ai découvert grace à vous cette extraordinaire femme qu’était Alinéor, toutes vos sagas font merveilles autour de moi ces aventureuses historiquo-romanesques ravient tous les lecteurs.
    Je me sens orpheline à chaque fois que je tourne la dernière page d’un livre, j’ai un cafard monstrueux de penser à tout ce temps qui va s’écouler avant de pouvoir lire une de vos œuvres….. vite Madame vite…..écrivez nous encore de belles histoires, emportez nous dans votre passion pour l’écriture.
    Encore une fois merci ……et à l’ouvrage des lecteurs fidèles attendent pleins d’impatiences.

  • martine dubourg
    9 mois ago

    Bonjour, j’espère que vous allez bien, lire un nouveau roman de vous me manque. A quand le prochain? Je les ai tous dévoré! Vous êtes ma romancière préféré.
    Martine

  • Je viens de lire vos romans « Aliénor, Le règne des lions » et « Aliénor, L’Alliance brisée », ce fut un véritable moment de plaisir ! Par ce style narratif qui vous est propre, vous savez tenir le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page.
    Il ne me reste plus qu’à chercher vos autres romans et les « dévorer » comme les précédents.
    Félicitations pour les difficultés surmontées et pour votre parcours de vie remarquable…
    Longue et belle vie à vous et continuez à enchanter vos lecteurs.
    Merci

  • MAROTEL André
    7 mois ago

    Bonjour,
    Je vous ai découverte avec le bal des Louves, puis ce fut le lit d’Aliénor, Richard Coeur de Lion, pour revoir une partie de notre Histoire de France présentée d’une autre manière. Ensuite l’attente d’un volume suivant découvert chaque fois chez France Loisirs.
    J’ai beaucoup apprécié cette façon de présenter cette partie de notre Histoire. C’est féérique…
    Vous partagez mon admiration avec Philippa Gregory, dont je suis captivé par ses romans qui m’ont fait connaître cette passionnante et sanglante partie de l’histoire des Yorks, Tudors, Plantagenêts, je dirai que vous êtes mes deux auteures préférées.
    Bravo et merci.

  • Franchet Brigitte
    4 mois ago

    Chère Mireille
    J’avais 16 ans ( j’en ai 59 ) quand mon amoureux m’a emmené boire l’eau éternelle de la Fontaine de Barenton, écouter le bruissement des arbres dans l’espoir d’entendre le chant des fées dans cette belle forêt de Brocéliande. Depuis je tiens toujours la main de ce même amoureux. Je viens de lire l’Alliance brisée et le règne des lions et je dois dire que vous avez fait revivre les fées de mon adolescence et j’ai été enthousiasmé par l’histoire de ces deux héroïnes. Bravo pour votre succès mérité. Je vous souhaite plein de bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *